Rechercher
  • LINAFOOT OFFICIEL

Deux arbitres et un entraîneur frappés: des suspensions pour remettre de l'ordre

Mis à jour : 11 févr. 2019

L' arbitre central Etienne Sadisa, l arbitre assistant Taylor Mutosi et l'entraîneur de club Birindwa Cirongozi viennent d'écoper des mesures respectives de suspension sur décisions de la Commission de gestion de la Ligue nationale de football.

Sur décision numéro LNF/ 006/2019 du 1er février 2019, l'exécutif de la grande Ligue a suspendu Etienne Sadisa, arbitre central, et Taylor Mutosi, arbitre assistant, pour une durée de 36 (trente-six) mois pour fautes techniques intentionnelles lors du match DCMP-Don Bosco disputé le samedi 26 janvier dernier au stade des Martyrs de la Pentecôte de Kinshasa. Ce, après examen des rapports des officiels de cette rencontre et conformément à l'article 83.b du Code Disciplinaire de la Fédération congolaise de football association.

Quant au coach Birindwa Cirongozi, entraîneur de l'Union Sportive Maniema Union,il écope d'une suspension de six mois assortie d'une amende de 200 dollars américains pour refus de participer à a traditionnelle conférence de presse lors de la rencontre entre son équipe et le Daring Club Motema Pembe le jeudi 31 janvier 2019 au stade des Martyrs de Kinshasa. Un comportement qui, selon la Commission de gestion de la LINAFOOT, n'est pas de nature à favoriser le rayonnement du championnat de la Vodacom Ligue 1.

Des circonstances aggravantes ont joué contre ce technicien qui venait de sortir tout récemment d'une autre suspension pour comportement et propos désobligeants à l'endroit des officiels. Pour sanctionner ce récidiviste, l'exécutif de la Ligue nationale de football s'est appuyé sur les dispositions des articles 36,71 pt c du Code disciplinaire de la FECOFA et 57 du Règlement du championnat.


JC LOMBOTO


0 vue

Abonnez-vous à notre newsletter

  • White Facebook Icon